Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Dans la tête d'une linette...

Articles avec #experiences culinaires tag

Courge toujours !

10 Novembre 2016 , Rédigé par linette Publié dans #Expériences culinaires

En ce moment c'est la période des courges.

J'ai l'habitude de cuisiner la courge muscade, le potimarron voire la courge butternut,souvent en gratin ou en soupe mais cette fois-ci, j'ai voulu tenter la courge spaghetti.

Je l'ai cuite au four, comme souvent conseillé pour en récupérer ensuite les "spaghetti", mais comme je n'avais pas de sauce pour les servir comme des pâtes, je les ai seulement additionnés de crème liquide et saupoudrés de gruyère pour les faire gratiner au four.

Sincèrement, je n'ai pas trouvé cela mauvais, mais on ne peut pas dire que le reste de la petite famille ait été emballé....Du coup, je ne sais pas si c'est moi qui cuisine mal ou si c'est eux qui sont difficiles. Vous connaissez ça vous aussi ? vous vous évertuez à essayer de faire des bons repas variés et équilibrés, et vos efforts sont à peine récompensés : quand ce n'est pas l'un qui n'aime pas, c'est l'autre, si ce n'est les 3, et ils font à peine l'effort de finir leur assiette (quand le père ne "montre pas l'exemple" en en remettant dans le plat...). J'avoue, ça arrive que le résultat ne soit pas à la hauteur de mes espérances, mais y'a des fois où cela me déprime de les voir à peine respecter mon travail de cuisinière; je ne les ai jamais empoisonnés non plus...

Courge toujours !

Enfin bref, me voilà avec une bonne moitié du gratin encore sur les bras, plus un reste de courge qui n'était pas allée dans le gratin : ça faisait beaucoup pour moi toute seule, je n'allais quand même pas me manger de la courge à tous les repas pendant tout le reste  de la semaine, ni encombrer le congélateur de portions individuelles de courge...

Alors voilà, j'ai appliqué le truc anti-gaspi que je fais dès que je peux : j'ai enlevé le gratiné du gratin (que je me suis mangé, faut pas gâcher! ), j'ai mixé avec de l'eau l'appareil courge/crème et je l'ai mélangé avec un reste de velouté lentilles corail/fenouil qui n'avait pas remporté non plus l'unanimité, et j'ai servi cette soupe ce soir, avec des crackers aux graines maison, et là tout le monde en a mangé : ils n'ont même pas insisté pour savoir ce qu'il y avait dedans quand j'ai dit que c'était une soupe "à tout" !

Et avec le reste de courge, j'ai fait un cake sucré très fortement inspiré d'une recette de Cléa ; l'homme n'y a pas encore goûté. les filles n'en raffolent pas, l'une parce-q'u'il y a de la cannelle, l'autre, parce-qu'il n'est pas assez sec, mais moi, j'aime ebaucoup! Et bien comme çà, y'en aura plus pour moi ;-) (en gâteau, c'est pas pareil qu'en gratin...).

Et vous,qu'elles sont vos préoccupations quand vous cuisinez pour votre famille ? arrivez-vous à satisfaire tout le monde ?

Lire la suite

Barres de céréales maison

23 Octobre 2016 , Rédigé par Linette Publié dans #Expériences culinaires

Aujourd'hui, je vous donne la recette de mes barres de céréales maison dont je vous parlais l'autre jour ici.

Je me suis inspirée de plusieurs recettes pour au final en faire une qui ne nécessite pas de faire chauffer le four, mais juste d'utiliser une casserole.

Les ingrédients :

* 6 cuillères à soupe de flocons d'avoine environ

* 6 cuillères à soupe de miettes de feuilles de brick qui avaient séché dans mon placard!...

* 2 cuillères à soupe de noisettes

* 2 cuillères à soupe de miel

* 2 cuillères à soupe de graines (tournesol et courge)

* 2 cuillères à soupe des pépites de chocolat noir

* 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

J'avoue que les quantités sont approximatives, c'est un peu au jugé.

La préparation :

1- Faire griller à sec les noisettes dans une casserole (j'ai lu qu'il fallait faire cela pour faire ressortir le goût des noisettes).

2- Quand les noisettes sont légèrement grillées, les enlever de la casserole et y faire chauffer l'huile d'olive pour  y faire revenir les flocons d'avoine et les miettes de feuilles de brick quelques instants.

2- Ajouter les noisettes hachées grossièrement, et les graines. Faire revenir quelques instants

3- Ajouter le miel dans la casserole et bien remuer pour enrober les flocons, les noisettes et les graines.

4- Quand le miel est bien fondu et tout bien enrober, arrêter la cuisson et  ajouter les pépites de chocolat  et mélanger rapidement avant que le chocolat soit tout fondu.

5- Transférer le mélange dans un un plat rectangulaire chemisé avec du papier cuisson pour éviter que le mélange ne colle. Ici, mon plat est un ramequin qui donne à peu près 5 barres.

6- Bien tasser et laisser refroidir, avant de démouler et couper vos barres.

Ca y est, j'ai fini les feuilles de brick qui avaient séché dans mon placard. Elles donnaient un petite côté croustillant à ces barres, ce qui m'arrangeait bien car j'avais essayé de les utiliser en panure pour du poisson et ce n'était pas génial...

Pour mes prochaines barres, il me faudra les remplacer par autre chose, peut-être du riz soufflé...

Et vous, avez-vous déjà réalisé des barres de céréales maison ?

 

 

 

 

Lire la suite

Que faire des pelures d'orange ? #1

8 Janvier 2016 , Rédigé par linette Publié dans #Expériences culinaires

Cet hiver, nous faisons plus de jus à base d'orange.

Comme nous sommes enfin passés aux fruits et légumes bio, suite à l'achat d'un extracteur de jus, j'ai voulu profiter de l'occasion de recycler les pelures d'orange que je trouve vraiment dommage de jeter.

Alors, je me suis lancée dans la confection d' orangettes pour Noël.

Que faire des pelures d'orange ? #1

Cela demande un peu de temps.

La 1 ère étape est de confire les écorces oranges :

1) Il faut faire bouillir les pelures d'oranges 5 minutes, 3 fois de suite en changeant l'eau. Pour ne pas gâcher, je garde l'eau de cette infusion qui fait une boisson (froide ou chaude), à condition d'y rajouter une peu de sucre car sinon, c'est amer.....

2) Ensuite, une fois "cuite", j'en profite pour recouper en bâtonnets les pelures et pour enlever le surplus de peau blanche qui est plus simple à retirer ainsi.

3) Puis, on remet les écorces dans de l'eau bouillante (de quoi les couvrir) avec du sucre (moi, je mets 2/3 du poids de mes écorces, en sucre; certains en mettent le même poids). J'arrête la cuisson lorsqu'il y a encore un peu de sirop au fond de la casserole. Cela met au moins 1 heure (enfin, ça dépend aussi de la quantité...) et j'égoutte les orangettes que je fais ensuite sécher à l'air libre, étalées sur un plateau.(je rajoute le reste de sirop dans l'eau que j'ai gardée des infusion)

Cela nous fait donc des écorces d'oranges confites que l'on peut garder telle quelles. Moi, je m'en sers dans des gâteaux.

La 2nde étape est de faire fondre du chocolat et d'y tremper les écorces d'orange confites, qu'on pose ensuite sur un papier sulfurisé et qu'on laisse refroidir au frigo.

Et c'est fini !!!

Et c'est super bon !

Et peut-être bientôt une autre idée pour utiliser les pelures d'orange....

Lire la suite

Ma box à moi....

25 Mai 2015 , Rédigé par linette Publié dans #Expériences culinaires

Ma box à moi....

On en parle beaucoup moins, mais ces 2 dernières années, c'était la folie des box : on en trouvait pour tout : des produits culinaires, du vin, des produits de beauté, des articles de création manuelle, des sous-vêtements même!, etc.....

J'ai essayé une fois, en profitant d'un bon d'achat, et je n'ai pas été emballée. C'est ainsi que je me suis retrouvée avec une petite bouteille de vinaigre au miel dont je ne sais pas quoi faire....

Le risque, c'est qu'on ne choisit pas ce qu'on y met et que du coup, on n'est pas sûr d'aimer.

Et je trouve que le prix n'est pas négligeable : en moyenne, entre 15 et 20 Euros par boite (à raison d'une boite par mois, pendant 1, 3, 6, 9 ou 12 mois, selon ce que propose le site vendeur).

Alors, après réflexion, je me suis dit que je pouvais me faire ma box moi-même, en me permettant de m'acheter certains produits sur lesquels je lorgnais depuis un petit moment mais pour lesquels le prix m'avait freiné. Ainsi, la dernière fois que j'ai mis les pieds dans mon magasin bio, je me suis fait plaisir et me suis "offert" 2 box (2 fois le prix d'une box ;-)) :

Diverses céréales poru pouvoir faire du granola maison, de l'huile de coco, du pollen, des tartines sans gluten

Et là, pas de mauvaise surprise puisque c'est moi qui ait choisi!

Lire la suite

Souvenir d'enfance...version courgettes

1 Octobre 2014 , Rédigé par linette Publié dans #Expériences culinaires

Souvenir d'enfance...version courgettes

Pour ce midi, j'ai préparé une recette de courgettes avec du riz et des tomates.

J'aime beaucoup cette recette emprunte de nostalgie, que j'ai vue préparée par ma grand-mère et ma mère, chacune avec leur petite touche personnelle.

Petite, c'était pour moi la meilleure façon de manger des courgettes.

Et chez nous, on appelait cette recette, la Ratatouille!!!

Autant vous dire ma surprise lorsque plus grande j'ai gouté à une vraie ratatouille, sans riz, avec de l'aubergine, et parfois des poivrons!

En cherchant dans mon 1er livre de cuisine, j'ai rapproché ma recette familiale de celle des courgettes à la marseillaise mais ce n'est pas tout à fait pareil.

Je vous livre ma recette, que tout le monde apprécie à la maison :

* faire revenir un oignon émincé dans un fait-tout avec 1 cuillère d'huile d'olive.

* ajouter 1 à 2 verre de riz et 100g de lardons

* laisser revenir un peu puis ajouter 2 à 3 courgettes suivant la taille, coupées en petites cubes et 1 boite de 400g de dés tomates (ou de vraies tomates si vous en avez).

* saler, poivrer, ajouter éventuellement des herbes de Provence.

* Laisser cuire 20 à 30 minutes.

J'avoue que je fais cette recette "au feeling" et que je ne sais pas vraiment le temps que je laisse cuire. Il faut goûter pour savoir si le riz et les courgettes sont bien cuits.

Le riz va cuire dans l'eau rendue par les courgettes; Je rajoute quand même l'eau qui m'a servi à rincer la boite de tomates pour être sûre que cela ne va pas coller au fond du fait-tout.

Et vous, y a-t-il une recette qui vous rappelle particulièrement votre enfance ?

Lire la suite

Les recettes de nos marques préférées...

19 Mars 2014 , Rédigé par linette Publié dans #Expériences culinaires

...avec les mauvais ingrédient en moins!

Vous connaissez le site de "La Super Supérette" ?

Je l'avais déjà vu, et oublié et je suis retombée dessus hier, alors que je me baladais sur http://www.comment-economiser.fr pour lire l'article qui parlent des marques liées à Monsanto (ici).

Moi qui me disait qu'il y avait certainement une recette maison pour faire les flans "pour lesquels tout le monde se lève" ou encore des biscuits du ptit déj dont ma grande raffole, je suis servie.

Je vous conseille fortement d'aller y faire un tour.

Et sur www.comment-economiser.fr aussi d'ailleurs, car on y trouve plein d'astuces sur tous les sujets possibles et imaginables (leur galettes de quinoa me font de l'oeil....)

Lire la suite

Il y a farine et farine....

5 Février 2014 , Rédigé par Linette Publié dans #Expériences culinaires

Depuis quelques temps, je me pose beaucoup de questions sur notre alimentation et en particulier sur l'impact de l'ingestion de gluten sur notre organisme.

On parle d'intolérance au gluten, de sensibilité, qui se traduisent par des symptômes souvent liés au système digestif mais il se pourrait que d'autres maux auxquels on ne trouve pas d'explication soit aussi liés à cette fameuse protéine.

Quand on sait que Gluten vient du latin 'Glu' qui veut dire 'colle', y'a de quoi s'inquiéter....

Enfin, je passe les détails, vous pourrez faire vos recherches vous-mêmes sur le Net avec votre ami Google.

Tout ça pour dire que j'ai décidé de mettre moins de gluten dans ma vie et donc de remplacer la traditionnelle farine de blé par d'autres farines.

C'est comme cela que j'ai appris qu'en plus de la Maïzena, qui n'est pas une farine mais de la fécule, on peut remplacer la farine de blé par de la farine de maïs (qui n'est pas de la maïzena, hein, faut suivre...), de la farine de châtaigne, de sarrasin, de riz, de soja. Je ne cite là que celles que j'ai testées. Il en existe beaucoup d'autres. Cela m'a aussi fait découvrir la gomme de guar qui sert à donner une consistance aux préparations pour qu'elles se tiennent aussi bien que celles contenant de la farine de blé.

Bon, j'ai déjà fait quelques essais de recettes, pas trop mal. Je devrais vous en faire partager quelques-unes d'ici peu.

Mais il ne faut pas rêver, toutes ces farines ne permettent pas d'obtenir le même résultat que la farine de blé. Elles se substituent à lui, vous font ainsi découvrir d'autres goûts, une autre façon de cuisiner et de se nourrir.

Et vous, avez-vous déjà essayé d'autres farines que celle du blé ?

Lire la suite

J'ai testé....la bolognaise végétarienne!

24 Mai 2013 , Rédigé par linette Publié dans #Expériences culinaires

Dernièrement, je vous indiquais que j'avais acheté des protéines de soja et que je voulais tester les pâtes à la bolognaise, en version végétarienne.

Je l'ai faite mercredi, quand je suis seule le midi avec mes filles, parce-que je n'étais pas certaine que mon mari adhèrerait à cette expérience.

J'ai testé la recette trouvée ici.

 

A ma grande (12 ans à forte tendance carnivore), je n'ai pas dit que ce n'était pas de la viande. A cet âge-là, s'ils savent d'avance que c'est un truc inhabituel, ils ne veulent même plus goûter. Elle s'est resservie, preuve que cela lui a plu.

Et quand je lui ai dit que c'était de la sauce végétarienne, elle m'a répondu : "Mais avec de la viande, c'est bon aussi!", histoire de me faire remarquer "pourquoi se priver de viande quand c'est bon".....


La petite (9 ans) m'avait vu préparé le repas, donc elle savait ce que c'était. Elle avait dit qu'elle y goûterait, mais je crois qu'elle y a à peine touché (prétexte "j'ai pas très faim" aujourd'hui"....Mouais, ça dépend pour quoi....).

 

Maintenant, mon avis personnel : ça allait, je pense que la sauce était un peu forte parce-que j'ai un peu trop chauffé les proteines dans la poêle au début ( voire légèrement cramé même ), mais face à une vraie bolognaise avec viande, elle ne fait pas le poids.

pates_bolognaise-copie-1.jpg

Mon mari a mangé les restes ce midi (RTT oblige), sans savoir ce que c'était. Il croyait que c'était au thon. Je ne lui en n'ai pas plus dit, vu qu'il ne s'est pas plaint que c'était mauvais (en fait, c'était mélangé avec un reste de ratatouille déjà réchauffé 3 fois; il n'a pas dû vraiment distinguer d'où venait le goût...).

Je pense qu'il ne voit pas l'intérêt de chercher à remplacer la viande, vu qu'on n'en mange déjà que le midi, et qu'il ne cherche aucunement à devenir végétarien.

Il lui est parfois arrivé de tester le régime "sans viande" quand il avait des soucis du côté du ventre. Mais n'ayant pas obtenu de résultats flagrants, il en ai resté là.

Oui, je crois que la seule raison qui le ferait devenir végétarien, ce serait une raison de santé immédiate et prouvée (car tant que ce n'est pas prouvé à 100% avec étude à l'appui et campagne du ministère de la santé, que c'est mieux pour la santé, ça ne sert à rien de se priver de ce qui est bon, la vie ayant déjà bien assez de désagrément comme çà).

Finalement, je trouve plus simple (et c'est aussi plus facilement accepté) et moins décevant, de ne pas chercher à remplacer la viande. On ne me tient pas rigueur d'un repas sans viande une fois de temps en temps.

En mangeant des oeufs, du fromage, des yaourts, on a quand même notre compte de protéines.

Mais je ne dis pas que je ne tenterais pas d'autres recettes; c'est que j'ai quand même un paquet de protéines de soja à finir, moi, maintenant !!!

 

Lire la suite

Végétarisme, végétalisme, véganisme....

17 Mai 2013 , Rédigé par linette Publié dans #Expériences culinaires

Et oui, c'est moi, de retour !

Mais pour combien de temps...

J'avoue, j'étais en mal de motivation...

C'est pas que je n'avais rien à dire.

C'est juste que je me demande souvent si ça intéresse vraiment quelqu'un ce que je peux raconter ici...

Et puis, je voudrais que les pages soient jolies, pour que les gens aient envie de les lire, et ça, je trouve que cela prend vite du temps, et moi, le temps, je cours souvent après (comme toi,  Una Idea).

 

lisa-simpson-vegetarian.gif

Bon, voilà, ces derniers temps, j'ai beaucoup cherché des recettes végétariennes, voir même végétaliennes, bien que je ne sois pas spécialement l'une ou l'autre. C'est juste que devant tous les problèmes de santé et de sécurité alimentaire qu'on entend, je me dis que cela ne peut que faire du bien de manger mieux; mieux signifiant pour moi, moins de viande, de produits rafinés, et plus de produits sains, de saison et même bio.


Pour ceux qui ont besoin d'explications supplémentaires (et oui, je me suis rendue compte que beaucoup de gens ne font pas la différence), un végétarien ne mange ni viande, ni poisson, mais mange des produits d'origine animale, du moment que l'on ne tue pas l'animal (produits laitiers, oeufs, miel), un végétalien ne mange ni viande, ni poisson, ni produits d'origine animale. Et un végan va jusqu'à ne rien consommer d'origine animale ou testé sur eux  : il refuse l'exploitation animale (il n'achète pas de chaussures ou de sac en cuir, en laine, il boycotte les zoos, les cirques, les élévages d'animaux).

 

Mais ce n'est pas facile au sein de ma petite famille qui prend un malin plaisir à énoncer que "le saucisson est un légume", et "le nutella, un fruit" (j'exagère à peine!).

En plus, j'ai fait quelques essais de tarte aux fanes de carottes, loin d'être concluant (je ne sais pas si j'arriverai à lui éviter la poubelle) , et de crêpes sans oeufs que seule la garniture à sauver (sans, on a  trouvé que cela n'avait pas de goût).

J'ai fait également du lait de riz, mais je trouve que c'est moins bon que celui du commerce, qui en revanche, coûte beaucoup plus cher...Du coup, je m'en sers dans les préparations à cuire, ça masque le goût.

Je tenterai bien la bolognaise végétalienne à base de protéïnes de soja, mais j'avoue que j'ai un peu peur que le goût ne soit pas à la hauteur de mes espérances...

 

A côté de cela, j'essaie de mieux choisir mes fruits et légumes (déjà que je fais attention à leur origine lors de mes achats; bon, sauf quand c'est du surgelé, j'avoue...les poëlées de légumes, ça dépanne bien) en achetant de temps en temps à Potager City, qui livre chez un petit commerçant, près de chez moi, et qui priviligie une agriculture local et de qualité.

PotagerCity_logo.png

Bon, bah voilà,  finalement, j'avais des choses à dire!

 

Et vous, vous posez-vous des question sur votre mode d'alimentation ?

 

Lire la suite

La tarte aux cailloux

7 Juillet 2012 , Rédigé par linette Publié dans #Expériences culinaires

Quoi, vous ne connaissez pas la tarte aux cailloux?

C'est un grand classique de la cuisine pourtant.

Alors, voilà.

Je vous explique l'histoire.

J'étais à la recherche d'idées de recettes sur le Net.

Là, je tombe sur une recette de tarte à la tomate et au fromage de chèvre.

Je regarde les explications. Et je vois qu'il faut faire cuire la pâte au préalable ("à blanc" en termes culinaires. Non, non, je ne frime pas ;-)). Et pour cela, la personne indique utiliser des billes de céramique et parle également pour ceux qui n'en ont pas, de légumes secs.

Je n'ai jamais utilisé les légumes secs. Je trouve que c'est gâché et en plus, j'avais peur que cela les brûle et provoque des odeurs désagréables.

Cela m'a fait pensé alors à un autre truc vu dans un catalogue de "gadgets" en tout genre (vitrine magique pour ceux qui connaissent. Chez eux, c'est une chaine "fond de tarte".

La chaîne fond de tarte

Et là, l'écolo enfouie au fond de moi s'écrit : "Mais pourquoi dépenser des sous pour ce genre de truc alors qu'il y a une solution tout aussi pratique et que l'on a tous à portée de main? Des cailloux!".

Et oui, j'ai vu ma mère et ma grand-mère cuisiner la tarte aux cailloux!!!

Quand j'étais petite, j'ai bien cru qu'on allait vraiment la manger comme cela, cette tarte que ma grand-mère venait de garnir de cailloux ronds assez gros d'ailleurs.

Jusqu'à ce qu'on m'explique que dans la tarte aux fraises, on ne cuit pas les fraises. Donc, il fallait faire cuire la pâte seule, et pour éviter qu'elle gonfle, ce qui empêche de disposer les fraises dessus après,il fallait y déposer des cailloux...

Donc, la 1ère fois que j'ai eu à cuire une pâte à blanc, je suis allée ramasser quelques beaux cailloux lisses dans le petit parc près de chez moi...Il suffit de bien les nettoyer et de les placer sur une feuille de papier sulfurisé dessus le fond de tarte.

Bon, je n'ai pas de photos à mettre mais vous voyez bien ce que cela peut donner.


Et vous , comment faites-vous pour cuire la pâte à blanc?

 

Lire la suite
1 2 3 > >>