Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dans la tête d'une linette...

Je suis une glaneuse....

13 Janvier 2013 , Rédigé par linette Publié dans #Idées vertes

Je dis bien GLANEUSE et pas GLANDEUSE, hein!

 

Ces derniers temps à la télé, et dans les magasines, on a parlé de cette nouvelle mode du "glanage" ,dans la rue.

Glaner, c'est le fait de récupérer ce que les autres ont abandonné là, sur le trottoir près des poubelles ceux dont ils n'avaient plus besoin. Je ne savais même pas que cela avait un nom. Limite, j'appelais cela "faire les poubelles" mais çà a quand même un côté pégoratif. Glaner, c'est beaucoup plus joli!


Moi je suis une adepte du "je récupère tout ce qui est utilisable" (mais je ne peux pas le faire autant que ce je voudrais par manque de place....).

Et de même, quelque chose que je n'utilise plus  et qui ne vaut pas la peine qu'on s'embête à essayer de le vendre, je le laisse près des poubelles dans l'idée que quelqu'un d'intéressé pourra le prendre.

Ce n'est pas une question d'argent (quoique...je suis peut-être radine finalement...).

C'est que j'aime l'esprit récup : ré-utiliser ou même créer sans avoir besoin d'acheter, c'est quand même génial !

Je suis fatiguée d'être poussée à toujours dépenser, et quand on sait dans quel état on a mis notre pauvre terre, cela me met du baume au coeur que de pouvoir faire un geste en glanant.

Cela ne me dérange pas non plus d'acheter d'occasion, s'il s'agit d'un objet où il n'y a pas de risque d'avoir de mauvaise surprise.

 

Et vous, êtes vous adepte du glanage ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

una idea 14/01/2013 12:33


coucou Linette !


je ne savais pas que l'on avait donné ce nom "glanage" au fait de récupérer des trucs.


J'essaie de faire le vide chez moi, pourtant parfois je vois sur les trottoirs des meubles ou bouts de bois que j'aurai envie de relooker !

linette 14/01/2013 13:12



Comme je te comprends. Moi aussi, j'aime gardé tout ce qui peut reservir.


Mais il faut bien avouer qu'on accumule et que cela ne sert pas toujours. Et comme la sagesse populaire le dit, quelque chose qui n'a pas servi au bout d'un an risque de ne jamais servir.


Mais ma maman dit aussi : il suffit de se débarasser de quelque chose pour se rendre compte après qu'il aurait pu servir ...


Il faut trouver le juste milieu....