Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dans la tête d'une linette...

Un câlin, c'est si peu....

7 Août 2016 , Rédigé par linette Publié dans #Développement personnel

Un câlin, c'est si peu....

Quand il me serrait dans ses bras avant de partir, j'étais gênée. Je pensais que c'était la façon dont il aurait dû embrasser (dans le sens "entourer de ses bras") la femme de sa vie, qu'il n'avait malheureusement pas encore trouvée, et non sa sœur.

Et puis, il y a eu l'accident.

Et les choses n'ont plus jamais été pareilles ensuite.

J'ai regretté de ne pas avoir plus parlé avec lui.

J'ai pleuré de me rendre compte que les questions que j'aurais pu lui poser ne me venaient que maintenant qu'il n'était plus là pour y répondre.

On m'a rassurée en me disant "on choisit ses amis, on ne choisit pas sa famille", expliquant ainsi qu'il est normal d'être souvent plus proche de ses amis que de son propre frère.

Sa disparition a changé ma manière de voir les choses. Je vis plus au jour le jour, j'essaie de voir les choses positives, les petits bonheurs, et surtout, je n'hésite plus à entourer de mes bras les personnes que j'aime.

Avant, je ne le faisais pas, par pudeur, mais maintenant, j'ai compris que c'était une façon de dire sans avoir à trouver des mots qu'on aimait une personne, une manière de lui transmettre notre amour/amitié, notre soutien.

J'ai trouvé cette citation, mais je ne sais pas de qui elle est : "Les câlins ont été inventés pour montrer aux personnes que tu les aimes, sans avoir à dire quoi que ce soit. »

Et parfois, on a même envie de transmettre de bonnes ondes, rompre la morosité et briser l'individualisme en proposant des 'Free Hugs' ('Calins gratuits') dans la rue, à des gens qu'on ne connait même pas.

J'ai d'ailleurs expérimenté cette accolade, une fois que je me promenais dans la rue avec mon mari et mes enfants. En plein centre de Grenoble, il y avait un petit groupe qui proposait ces fameux "Calins Gratuits", et j'ai accepté (contrairement au reste de ma famille) ces quelques secondes d'étreinte sans arrière pensée, ces quelques secondes de compassion....

Après cela, on se sent bien....J'ai eu l'impression de recevoir une dose de bien-être!

Vous avez déjà testé un "calin" d'un ami ? d'un inconnu ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie Kléber 16/09/2016 12:09

Je trouve qu'il y a en effet beaucoup de force et d'énergie dans un câlin Linette (d'ailleurs je crois que c'est pour ça que les "câlins gratuits" font autant de merveilles!)
C'est aussi une jolie façon de dire "je t'aime".

Je t'embrasse bien fort et te souhaite de passer un bon weekend.

una idea 10/08/2016 02:35

Hello Linette,

C'est vrai que parfois cela peut être difficile de témoigner de l'amour ou de l'affection à certains qui nous sont très proches alors que cela devrait être plus simple en théorie. Par pudeur, ou peur de la maladresse.

Et parfois dans des petites choses, ou des petits gestes (et parfois après quelques verres!) la connexion avec l'autre se rétablit et je sens que je peux faire passer un message d'affection.

Je n'ai jamais testé les câlins d'inconnus !
Tu connais Ama ? http://www.amma-europe.org/french/qui_est_amma/qui_est_1.htm

Merci pour ton article et vive les câlins !

linette 13/08/2016 22:11

Oui, je connais Amma. j'en avais entendu parlé dans le livre de Florence Servan-Schreiber " kifs par jour".