Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Dans la tête d'une linette...

Articles récents

Courge toujours !

10 Novembre 2016 , Rédigé par linette Publié dans #Expériences culinaires

En ce moment c'est la période des courges.

J'ai l'habitude de cuisiner la courge muscade, le potimarron voire la courge butternut,souvent en gratin ou en soupe mais cette fois-ci, j'ai voulu tenter la courge spaghetti.

Je l'ai cuite au four, comme souvent conseillé pour en récupérer ensuite les "spaghetti", mais comme je n'avais pas de sauce pour les servir comme des pâtes, je les ai seulement additionnés de crème liquide et saupoudrés de gruyère pour les faire gratiner au four.

Sincèrement, je n'ai pas trouvé cela mauvais, mais on ne peut pas dire que le reste de la petite famille ait été emballé....Du coup, je ne sais pas si c'est moi qui cuisine mal ou si c'est eux qui sont difficiles. Vous connaissez ça vous aussi ? vous vous évertuez à essayer de faire des bons repas variés et équilibrés, et vos efforts sont à peine récompensés : quand ce n'est pas l'un qui n'aime pas, c'est l'autre, si ce n'est les 3, et ils font à peine l'effort de finir leur assiette (quand le père ne "montre pas l'exemple" en en remettant dans le plat...). J'avoue, ça arrive que le résultat ne soit pas à la hauteur de mes espérances, mais y'a des fois où cela me déprime de les voir à peine respecter mon travail de cuisinière; je ne les ai jamais empoisonnés non plus...

Courge toujours !

Enfin bref, me voilà avec une bonne moitié du gratin encore sur les bras, plus un reste de courge qui n'était pas allée dans le gratin : ça faisait beaucoup pour moi toute seule, je n'allais quand même pas me manger de la courge à tous les repas pendant tout le reste  de la semaine, ni encombrer le congélateur de portions individuelles de courge...

Alors voilà, j'ai appliqué le truc anti-gaspi que je fais dès que je peux : j'ai enlevé le gratiné du gratin (que je me suis mangé, faut pas gâcher! ), j'ai mixé avec de l'eau l'appareil courge/crème et je l'ai mélangé avec un reste de velouté lentilles corail/fenouil qui n'avait pas remporté non plus l'unanimité, et j'ai servi cette soupe ce soir, avec des crackers aux graines maison, et là tout le monde en a mangé : ils n'ont même pas insisté pour savoir ce qu'il y avait dedans quand j'ai dit que c'était une soupe "à tout" !

Et avec le reste de courge, j'ai fait un cake sucré très fortement inspiré d'une recette de Cléa ; l'homme n'y a pas encore goûté. les filles n'en raffolent pas, l'une parce-q'u'il y a de la cannelle, l'autre, parce-qu'il n'est pas assez sec, mais moi, j'aime ebaucoup! Et bien comme çà, y'en aura plus pour moi ;-) (en gâteau, c'est pas pareil qu'en gratin...).

Et vous,qu'elles sont vos préoccupations quand vous cuisinez pour votre famille ? arrivez-vous à satisfaire tout le monde ?

Lire la suite

Barres de céréales maison

23 Octobre 2016 , Rédigé par Linette Publié dans #Expériences culinaires

Aujourd'hui, je vous donne la recette de mes barres de céréales maison dont je vous parlais l'autre jour ici.

Je me suis inspirée de plusieurs recettes pour au final en faire une qui ne nécessite pas de faire chauffer le four, mais juste d'utiliser une casserole.

Les ingrédients :

* 6 cuillères à soupe de flocons d'avoine environ

* 6 cuillères à soupe de miettes de feuilles de brick qui avaient séché dans mon placard!...

* 2 cuillères à soupe de noisettes

* 2 cuillères à soupe de miel

* 2 cuillères à soupe de graines (tournesol et courge)

* 2 cuillères à soupe des pépites de chocolat noir

* 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

J'avoue que les quantités sont approximatives, c'est un peu au jugé.

La préparation :

1- Faire griller à sec les noisettes dans une casserole (j'ai lu qu'il fallait faire cela pour faire ressortir le goût des noisettes).

2- Quand les noisettes sont légèrement grillées, les enlever de la casserole et y faire chauffer l'huile d'olive pour  y faire revenir les flocons d'avoine et les miettes de feuilles de brick quelques instants.

2- Ajouter les noisettes hachées grossièrement, et les graines. Faire revenir quelques instants

3- Ajouter le miel dans la casserole et bien remuer pour enrober les flocons, les noisettes et les graines.

4- Quand le miel est bien fondu et tout bien enrober, arrêter la cuisson et  ajouter les pépites de chocolat  et mélanger rapidement avant que le chocolat soit tout fondu.

5- Transférer le mélange dans un un plat rectangulaire chemisé avec du papier cuisson pour éviter que le mélange ne colle. Ici, mon plat est un ramequin qui donne à peu près 5 barres.

6- Bien tasser et laisser refroidir, avant de démouler et couper vos barres.

Ca y est, j'ai fini les feuilles de brick qui avaient séché dans mon placard. Elles donnaient un petite côté croustillant à ces barres, ce qui m'arrangeait bien car j'avais essayé de les utiliser en panure pour du poisson et ce n'était pas génial...

Pour mes prochaines barres, il me faudra les remplacer par autre chose, peut-être du riz soufflé...

Et vous, avez-vous déjà réalisé des barres de céréales maison ?

 

 

 

 

Lire la suite

Un mercredi, en hiver...

12 Octobre 2016 , Rédigé par linette Publié dans #Quotidien

Un mercredi, en hiver...

Aujourd'hui, c'est mercredi.

Jour des Mamans, comme disent certains.

C'est aussi souvent le jour des courses, des rendez-vous (médicaux ou autres), du ménage, de la lessive, etc....(une autre façon de dire que "non, ce n'est pas parce-que c'est mercredi que je ne fous rien", et puis, "travailler moins, c'est aussi gagner moins" pour ceux qui seraient jaloux de mon mercredi....)

Ce matin, je m’apprêtais donc à aller faire les courses : je prends mes sacs, je monte dans la voiture, je mets la clé dans le neiman, je la tourne et là, un petit hoquet et plus rien. 2ème tentative, pas mieux.

Super, la batterie est à plat. Il faut dire que la voiture n'avait pas bougé depuis un certain temps.

Heureusement que je n'avais pas de rendez-vous.

J'ai donc mis la batterie à recharger et j'ai pris mon vélo pour aller faire les démarches que je devais entreprendre auprès de la Poste et de la Mairie, qui ne sont heureusement pas à des kilomètres....

Mais c'est qu'il fait froid maintenant !!!! On est passé de l'été à l'hiver sans sommation!

Alors, au retour, je me suis récompensée par une bonne tasse de lait "amande-noisette" avec deux barres de céréales maison, dont je publierai prochainement la recette tellement je les trouve bonnes.

Avec cet article, je participe aux Instantanés Pluriels Septembre-Octobre 2016 de Marie Kléber.

Lire la suite

La grande détox

24 Septembre 2016 , Rédigé par linette

La grande détox

Pour ceux qui ne le savent pas encore, je m'intéresse à l'écologie et particulièrement à la façon de pouvoir remplacer les poisons que nous utilisons dans notre vie de tous les jours sans le savoir, influencés par la publicité que payent les industriels pour nous les présenter comme les merveilles qui nous facilitent la vie ou nous la rendent plus belle....

Je viens donc de finir le livre La Grande Détox, écrit par le Docteur Patrice Halimi.

Il nous explique comment éviter au quotidien l'utilisation de ces substances nocives pour la santé et la planète, en balayant une journée type de Mr et Mme Tout-Le-Monde; il passe en revue nos habitudes : de la salle de bain à la cuisine en passant par le ménage, les nouvelles technologies, le bricolage, etc....

J'ai trouvé ce livre très intéressant même si beaucoup de choses m'étaient déjà connues.

Je lui reprocherai juste de ne pas proposer plus de "recettes maisons" pour remplacer les produits nocifs. Cependant, à sa décharge, le but de ce livre est de sensibiliser les personnes à leur environnement et à rechercher des produits meilleurs pour la santé et l'environnement, et non de donner des recettes maison qui peuvent faire l'objet d'autres types d'ouvrage.

En tout cas, c'est un livre à mettre dans toutes les mains!

Lire la suite

Ma nouvelle poudre lave-vaisselle, faite maison!

11 Septembre 2016 , Rédigé par linette

Ma nouvelle poudre lave-vaisselle, faite maison!

J'avais déjà testé une recette à base de sel, savon noir et je ne sais plus quoi, mais le résultat n'était pas concluant : il y avait plein de trace sur la vaisselle et j'étais obligée de la refaire à la main.

J'ai testé la poudre pour le lave-vaisselle faite maison, et j'ai été conquise :

* peu d'ingrédients (seulement 3)

* rapide à faire

* efficace

* et surtout écologique et économique

J'ai utilisée la recette que l'on trouve sur le site Une semaine à Paris-Forêt

http://unesemaineaparisforet.blogspot.fr/2015/03/ralentir-slow-menage-2-mon-nouveau.html, soit :

* 400gr de cristaux de soude anhydre (acheté sur aroma-zone)

* 100gr d'acide citrique (acheté sur aroma-zone)

* 150 gr de sel fin (acheté en grande surface, 1er prix)

ce qui revient à moins de 3,50 Euros pour une quantité plus grande que le paquet de 30 tablettes (de marque l'Arbre Vert qui est à 6,58 Euros chez Carrefour pour 555gr).

Comme mes expériences ne plaisent pas toujours à tout le monde, j'ai laissé la boite de tablettes en place sous l'évier, pour quand ce sont les autres qui mettent en route le lave-vaisselle, et quand c'est moi, j'utilise ma nouvelle poudre qui est aussi efficace que les tablettes.

J'utilisais déjà le vinaigre blanc à la place du liquide de rinçage, et je suis très satisfaite du résultat des 2 ensemble.

Maintenant, j'envisage de tester le liquide vaisselle fait maison ainsi que les tablettes WC....

Lire la suite

Un câlin, c'est si peu....

7 Août 2016 , Rédigé par linette Publié dans #Développement personnel

Un câlin, c'est si peu....

Quand il me serrait dans ses bras avant de partir, j'étais gênée. Je pensais que c'était la façon dont il aurait dû embrasser (dans le sens "entourer de ses bras") la femme de sa vie, qu'il n'avait malheureusement pas encore trouvée, et non sa sœur.

Et puis, il y a eu l'accident.

Et les choses n'ont plus jamais été pareilles ensuite.

J'ai regretté de ne pas avoir plus parlé avec lui.

J'ai pleuré de me rendre compte que les questions que j'aurais pu lui poser ne me venaient que maintenant qu'il n'était plus là pour y répondre.

On m'a rassurée en me disant "on choisit ses amis, on ne choisit pas sa famille", expliquant ainsi qu'il est normal d'être souvent plus proche de ses amis que de son propre frère.

Sa disparition a changé ma manière de voir les choses. Je vis plus au jour le jour, j'essaie de voir les choses positives, les petits bonheurs, et surtout, je n'hésite plus à entourer de mes bras les personnes que j'aime.

Avant, je ne le faisais pas, par pudeur, mais maintenant, j'ai compris que c'était une façon de dire sans avoir à trouver des mots qu'on aimait une personne, une manière de lui transmettre notre amour/amitié, notre soutien.

J'ai trouvé cette citation, mais je ne sais pas de qui elle est : "Les câlins ont été inventés pour montrer aux personnes que tu les aimes, sans avoir à dire quoi que ce soit. »

Et parfois, on a même envie de transmettre de bonnes ondes, rompre la morosité et briser l'individualisme en proposant des 'Free Hugs' ('Calins gratuits') dans la rue, à des gens qu'on ne connait même pas.

J'ai d'ailleurs expérimenté cette accolade, une fois que je me promenais dans la rue avec mon mari et mes enfants. En plein centre de Grenoble, il y avait un petit groupe qui proposait ces fameux "Calins Gratuits", et j'ai accepté (contrairement au reste de ma famille) ces quelques secondes d'étreinte sans arrière pensée, ces quelques secondes de compassion....

Après cela, on se sent bien....J'ai eu l'impression de recevoir une dose de bien-être!

Vous avez déjà testé un "calin" d'un ami ? d'un inconnu ?

Lire la suite

Je suis une ISFJ

1 Août 2016 , Rédigé par linette Publié dans #Développement personnel

Je suis une ISFJ

Comprenez : introverti (I), sensitif (S), sentimental (F) et juge (J).

C'est le résultat du test MBTI de l'analyse transactionnelle. J'ai fait le test proposé par 3 sites différents gratuits et le résultat final est le même, même si la répartition n'est pas toujours tout à fait identique (les questions n'étant pas les mêmes, la réponse peut différer).

Bien sûr, on ne peut pas s'y fier à 100% mais je me suis bien reconnue dans les grandes lignes, en particulier, mon côté introverti, ma peur des conflits et de l'incertitude, ma mémoire des détails, mon attachement aux habitudes, mon hyperémotivité, mon sens des responsabilités, mon envie de ne pas décevoir et de faire plaisir aux autres et ma capacité à les écouter.

J'avais déjà lu un livre sur le sujet il y a quelques années mais hier, par hasard, j'ai découvert le blog de lutetiaflaviae, où entre autres, elle abordait ce sujet.

J'ai voulu faire ce test car en ce moment, j'aborde une période où je commence à me poser beaucoup de questions sur moi-même.

Divers événements survenus cette année m'incitent à reconsidérer la vie telle que nous la connaissons pour la plupart d'entre nous (tendance métro-boulot-dodo) et à me demander si c'est vraiment ce que l'on souhaite et si cela nous apporte vraiment quelque chose, ou si finalement, nous ne faisons que la subir, nous ne faisons que vivre comme la société nous a conditionner....

J'en viens à me dire qu'un jour, vu déjà les changements qui s'annoncent à mon travail, je ne pourrai plus continuer mon activité professionnelle actuelle parce-que cela ne me correspondra plus...

Et quand on est plus assez jeune pour reprendre ou avoir envie de reprendre des études, et pas assez vieux pour avoir droit à la retraite, qu'est-ce qu'on fait ?...

Lire la suite

Relooking d'un cabas à roulettes

28 Juillet 2016 , Rédigé par linette Publié dans #DIY, #Activités manuelles

Relooking d'un cabas à roulettes

C'est l'histoire d'un cabas à roulettes (ou caddy de grand-mère comme je dis souvent), sauvé de la poubelle in-extremis (et oui, il m'arrive régulièrement de récupérer les choses qui peuvent resservir et qui ont été laissées à cet effet juste à côté des poubelles pour des gens comme moi).

Il faut dire qu'il n'était pas très glamour avec son tartan écossais usé...

Je l'ai quand même utilisé un moment comme cela; je n'ai pas manqué de me faire remarquer quand j'arrivais à mon travail avec (et oui, j'ai la chance de pouvoir aller travailler à pied) pour pouvoir remporter mon panier de fruits et légumes qui y était livré le jeudi.

J'avais donc en tête depuis un moment de le relooker, avec de la toile cirée, qui lui donnerait un côté plus moderne.

Relooking d'un cabas à roulettes

Donc, quelques centimètres de toile cirée, de collant noir et de colle néoprène plus tard, voici le résultat...

J'ai gardé la toile tartan pour sa solidité et j'ai collé la toile cirée par-dessus (la colle néoprène n'était pas très efficace, peut-être parce que la toile cirée possède une couche tissée,et celle-ci se décollait alors de la couche plastique; du coup j'ai consolidé avec de l'adhésif noir).

Je ne sais pas combien de temps cela durera mais j'aurai un peu moins peur de me faire remarquer avec...même si cela reste un caddy de grand-mère...(il faut bien avouer qu'hormis les grand-mères, on ne voit pas beaucoup d'autres personnes utiliser ce genre d'accessoire, qui pourtant est très utile pour éviter de se démonter les bras à porter un sac un peu trop lourd...

Et vous, vous utilisez quel genre de sac pour aller faire vos courses ?

Lire la suite

Les joies de la vie en entreprise....

17 Juin 2016 , Rédigé par linette Publié dans #Quotidien

Les joies de la vie en entreprise....

Quand tu travailles en entreprise, il y a certaines choses avec lesquelles il faut faire :

* dire bonjour à certains collègues même si tu ne les apprécies pas toujours,

* te faire coincer alors que tu n'avais pas prévu d'écouter le collègue qui te raconte sa vie ("mais moi, je venais juste pour une petite question...")

* refaire le café parce-que le dernier qui en a pris n'en a pas refait, et toi, tu voulais justement un petit café....

* devoir te lever quand la fille de l'accueil n'est pas là pour ouvrir la porte aux "visiteurs" (bah oui, pas de chance, t'es dans le bureau le plus proche de l'entrée),alors que les autres du bureau ne se bougent pas (encore si c'était parce-qu'ils sont concentrés; mais non, c'est parce-qu'ils ont décidé que ce n'était pas leur boulot, que le patron n'avait qu'à embaucher quelqu'un à temps plein pour l'accueil!). Mais moi, je me mets à la place de la personne qui attend derrière la porte....Pas vous ?

* les gens qui viennent me demander du paracétamol, et qui ne m'en ramène jamais si bien que quand j'en ai besoin, je n'en ai plus...

* les réunions qui ne servent à rien : j'ai pas besoin de perdre mon temps en réunion qui ne font rien avancer...

Mais il y a certaines choses qui m'énervent plus que tout :

* les gens qui ne savent pas trier les choses qu'ils jettent dans les poubelles (on a depuis quelques mois 2 poubelles pour séparer le recyclable du tout-venant)

* le rouleau de papier toilette qui n'est jamais tourné correctement dans sa boite en métal (vous savez cette grosse boite ronde accrochée au mur, où il y a juste un petit espace pour faire dépasser la feuille et pouvoir tourner le rouleau quand il faut la trouver, cette fameuse feuille qui ne pend pas.....)

* les gens qui sortent des toilettes en éteignant alors que tu es encore dans l'autre WC (on a 2 WC, accessible par la même entrée, là où il y a les lavabos). Pas difficile de voir que quand tu sors, l'autre WC est encore occupé quand même!

* les jours où il m'est impossible de me concentrer parce-que toutes les 2 minutes, y'a quelqu'un qui me pause une question (on est jusqu'à 6 dans notre bureau alors un peu d'autonomie, bon sens !)

* les gens qui te posent une question alors que la réponse leur est accessible s'ils prenaient la peine de consulter le document qui s'y rapporte...

Et surtout, surtout

* ma collègue qui est juste derrière moi, et que j'entends rigoler tout seule parce-qu'elle écoute la radio par Internet avec son casque....et çà, çà me hérisse; je suis tentée de lui dire "mets donc le son pour tout le monde, qu'on sache pourquoi tu rigoles" mais cela m'empêcherait de me concentrer....Et je ne sais pas comment lui dire que cela m'énerve, parce-qu'en même temps, je ne peux pas lui interdire d'écouter le radio, vu que c'est pas le son de la radio qui dérange... je me demandes d'ailleurs comment elle arrive à travailler...Bon, en général, elle fait çà qu'en début ou en fin d'après-midi, quand il n'y a pas grand-monde, mais bon, moi, je suis là et çà m'énerve....

Et vous, çà se passe comment ?

Lire la suite

Jour de pluie

24 Mai 2016 , Rédigé par linette

La pluie crépite sur le toit,

La pluie clapote sur le velux.

Je me sens à l'abri chez moi,

Bien au chaud et au sec, le luxe ;-)

C'est ce que je me dis quand il pleut, je n'aime pas spécialement la pluie, alors je cherche ses bons côtés : elle arrose le jardin, elle remplit les nappes phréatiques, elle nettoie le ciel (vous avez déjà remarqué comme le paysage semble plus vert quand il a plu?), elle donne de bonnes excuses pour rester chez soi, moi qui suis plutôt casanière et qui trouve toujours des trucs à faire à la maison.

Jour de pluie

Et hier, en rentrant du boulot, je lui ai trouvé un certain talent artistique : la pluie chante! Avez-vous déjà remarqué ?

La nuit, quand tout est calme, elle me berce.

Et en journée, quand je prends mon parapluie pour rester à l'abri quand je sors, elle accompagne le bruit de mes pas, elle crépite en rythme sur la toile de mon parapluie (j'aime bien ce verbe "crépiter", je trouve que cela traduit bien le petit bruit des gouttes qui s'écrasent en continue), son tempo se décale lorsque je passe sous un arbre, et elle prend carrément une pause quand je passe sous un abri...

Avec cet article, je participe aux Instantanés Singuliers du mois de Mai de Marie Kléber.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>